Préavis de grève de la CGT Vinatier pour le 12 avril 2017

A l’attention de monsieur Hubert Meunier

Directeur du CHS Le Vinatier

Bron, le 04 avril 2017,

Monsieur le directeur,

Nous avons l’honneur de déposer auprès de vous un préavis de grève local de 24 heures pour le mercredi 12 avril 2017. Il couvre les agents en amont et en aval de leur prise de poste.

Nous attirons votre attention sur le fait que ce préavis est valable pour l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux de l’établissement.

             Les revendications sont :

  • Non au démantèlement de la psychiatrie adulte et de la pédopsychiatrie de secteur
  • Non aux fermetures de lits, d’unités, de foyers, de la radio, des structures de proximité.
  • Non à l’abandon des populations au nom des économies
  • Pour la défense de la psychiatrie publique de secteur,
  • Pour l’accès de tous aux soins et à la prévention
  • Non à l’institutionnalisation du mépris et de la souffrance au travail
  • Non aux réductions d’effectifs, aux 41 suppressions de postes et aux économies de fonctionnements (non remplacement de maternités, de maladies, gel de postes vacants)

Dans le cadre de l’action et du mouvement initié depuis le mois de novembre sur tout l’hôpital contre le plan d’économie de 3,5 millions la CGT du Vinatier appelle tous les personnels à se mobiliser le mercredi 12 avril 2017.

Nous disons NON au démantèlement de notre outil de travail ! Non aux fermetures de structures extra muros de proximité, d’unités, de foyers ! La population ne doit pas être abandonnée !

Nous disons NON aux réorganisations et aux suppressions de postes imposées aux pôles par les mesures d’économies. Nous défendons une psychiatrie publique qui permette l’accès aux soins et à la prévention pour tout le monde. En psychiatrie, le soin c’est l’humain !

Intra, extra, nous devons être forts tous ensemble, personnels soignants, non soignants, médicaux, c’est tous ensembles que nous ferons bouger les choses.

Nous sommes tous concernés par les réductions d’effectifs et la détérioration de nos conditions de travail. C’est la solidarité que nous saurons créer qui sera notre force.

La gestion actuelle et les décisions du directeur du Vinatier et de l’ARS se font au dépend des personnels, des patients et de toute la population, sans tenir compte des besoins. Les critères de prise en charge et d’accès aux soins sont mis de côté au profit des seuls critères financiers. NON à la dictature de la rentabilité !

 Nous appelons tous les personnels à venir à 14h 30 devant le bureau des entrées (bat 308).
Nous irons ensuite au Conseil de surveillance qui débute à 15h.
Soyons unis et solidaires pour défendre notre hôpital !
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *