un 1er mai contre l’exploitation et pour la solidarité internationale

C’était un 1er mai dynamique et revendicatif à lyon où nous étions 8000 manifestants.

Oui le 1er mai est une journée de mobilisation pour les peuples du monde entier.

C’est une journée qui rappelle que l’exploitation n’a pas de frontière, qu’ il n’y a pas un seul pays où la misère et le vol des richesses par les classes dominantes ne sévissent pas. Que dans tous les cas, c’est la population qui trinque dans le rapport entre les exploiteurs et les exploité-e-s.

C’est pour cela que nous étions dans cette manifestation pour défendre nos revendications aussi bien locales que mondiales et nos valeurs de solidarité :

  • Contre toute forme de racisme, xénophobie, sexisme, homophobie, transphobie et toute autre forme de discrimination.
  • Contre la criminalisation de la lutte sociale et des militant-e-s
  • Contre la criminalisation du peuple et de la misère.
  • Contre l’exploitation
  • Pour  un grand service public qui réponde aux besoins de la population
  • Pour des augmentations de salaires permettant à toutes et tous de vivre dignement…

 Oui c’est bien l’unité entre les travailleurs et les travailleuses, les privé-e-s d’emplois, les retraité-e-s, les étudiant-e-s, qu’ils ou elles soient français-e-s, immigré-e-s ou sans papier, qui permettra de faire réellement avancer la société dans l’intérêt de toutes et tous.

 Oui, c’est tous ensemble que nous devons combattre la loi du profit.

 Oui soyons uni-e-s, combatifs et combatives pour faire reculer le pouvoir, le patronat, le gouvernement et les actionnaires dans leurs objectifs de rentabilité capitaliste et obtenir le vrai partage des richesses.

Contre la misère et l’exploitation, nous n’arrêterons jamais le combat !

La CGT Vinatier

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *