Appel Unitaire à un rassemblement de la psychiatrie devant l’Agence Régionale de Santé

Appel à un large rassemblement régional pour la défense de la Psychiatrie de Secteur

Appel des 166 médecins du Vinatier, lettre ouverte à l’ARS du Collectif de Pédopsychiatrie de ce même hôpital signée par 250 professionnels, appels des hôpitaux de St Jean de Dieu, de Montfavet, du CHS de la Savoie, mouvement du Collectif de Pédopsychiatrie de Vienne en 2016… Depuis plus de six mois, nous sommes nombreux à avoir démontré par des prises de paroles, des grèves, des pétitions, notre attachement à une psychiatrie de secteur menacée par des restructurations majeures. Fermetures de lieux de soins de proximité, suppressions de postes, déplacements d’équipes au gré de regroupements d’unités : nous faisons tous le constat que le secteur est en passe d’être démantelé. Pourtant, le modèle sectoriel est véritablement en mesure de répondre aux besoins en santé mentale des populations, notamment des plus isolées et des plus exclues. Il participe à l’efficacité et à la cohérence d’un maillage territorial entre les différents dispositifs impliqués dans ce champ, au plus près des besoins spécifiques des usagers. Il constitue une avancée acquise de hautes luttes et de longue date et il mérite à ce titre que nous le défendions avec toute notre énergie.

La nécessité de ces restructurations est argumentée en permanence par les contraintes budgétaires. Pourtant la restriction des moyens du secteur ne peut provoquer qu’un “appel d’air” vers un secteur privé déjà saturé, dont l’accès, souvent beaucoup plus élitiste, n’est pas garanti. Qui plus est, le coût du remboursement par la CPAM ou les mutuelles de soins qui seraient réalisés dans le seul secteur privé n’a, à notre connaissance, pas été évalué à ce jour. Alors nous posons la question : le démantèlement du secteur permettra-il vraiment des économies budgétaires à l’échelle nationale ? Rien n’est moins sûr !

         Nous soutenons donc la nécessité de préserver, développer et consolider la psychiatrie publique de secteur. A moyen terme, l’articulation entre des services intra-hospitaliers suffisamment dotés en personnels qualifiés, des unités extra-hospitalières de proximité insérées dans un large réseau social et les secteurs médico-social et associatif demeure la seule solution viable pour éviter une dégradation constante de l’état de santé de nos concitoyens et le risque de l’exclusion sociale de certains d’entre eux.

Les différents mouvements de défense de la psychiatrie publique ont été relayés et soutenus par des syndicats généralistes et professionnels, des élus des territoires concernés ainsi que par leurs populations, touchées en premier lieu par ce mouvement de démantèlement. Tous témoignent déjà de ses conséquences désastreuses sur le terrain, en écho à la mobilisation déterminée des professionnels. Pourtant, à ce jour, nos tutelles n’ont donné aucune réponse à nos sollicitations et  à nos interrogations sur l’avenir du secteur et de la psychiatrie publique en général. Il est donc temps de revenir vers elles afin d’obtenir ces réponses, tout en appelant largement à préserver et à défendre le modèle de la psychiatrie publique de secteur.

         L’appel que nous lançons depuis des mois doit aujourd’hui résonner au-delà des murs de nos institutions, invitant toutes celles et ceux qui partagent les valeurs que nous défendons à nous rejoindre. Rassemblons-nous tous pour soutenir très massivement la délégation qui portera cette parole, forte de nos multiples voix et soutenue par une large intersyndicale : elle ne pourra plus être ignorée et devra donc être reçue !

 RASSEMBLEMENT MASSIF DEVANT L’ARS AUVERGNE-RHONE-ALPES  A LYON
LE LUNDI 29 MAI ENTRE 11 ET 14H

(241 rue Garibaldi – Lyon 3ème)

Préavis de grève déposés par les organisations syndicales

 Mobilisons-nous le plus largement possible et allons chercher ensemble les réponses aux courriers et pétitions adressées à l’ARS, qui sont restées lettre morte jusqu’à ce jour !

Portons le projet d’élargir encore une véritable Coordination Régionale pour la Défense de la Psychiatrie de Secteur !

À l’appel de CGT CH Vinatier, CFDT CH Vinatier, collectif pédopsychiatrie Vinatier, Collectif pédopsychiatrie Saint Jean de Dieu, Collectif Pédopsychiatrie de Vienne, SUD CH Saint Jean de Dieu, CGT CH Saint Jean de Dieu, CGT Ch Saint Cyr au Mont d’Or, CGT CH Vienne et ESMPI Bourgoin, …

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *