appel à la grève du 10 octobre de la CGT Vinatier, FO Vinatier, CFDT Vinatier, UNSA Vinatier

Le 10 octobre, défendons la fonction publique

Nous avons mille raisons d’être en grève et de manifester !

Depuis l’arrivée du nouveau gouvernement, les mesures négatives s’accumulent pour les agents de la fonction publique : gel de la valeur du point indice, rétablissement de la journée de carence, perspective de 120 000 suppressions d’emplois sur les 3 versants de la Fonction publique

L’augmentation de 1.7% de la CSG constitue une nouvelle attaque majeure. La « compensation », temporaire et dégressive, n’est qu’une imposture destinée à la communication gouvernementale !

L’aggravation des politiques d’austérité conduit directement à la multiplication des attaques contre les droits et le pouvoir d’achat des agents publics et menace gravement les services publics.

Enfin, la CGT Vinatier, FO Vinatier, CFDT Vinatier, UNSA Vinatier dénoncent ce qui se passe sur l’établissement : suppression de 66,7 postes depuis janvier, démantèlement de la pédo psychiatrie, dégradation grave et continuelle dans la psychiatrie adulte, fermetures et fusions de foyers, de CMP, d’HDJ, CATTP, un service blanchisserie totalement inadapté depuis la disparition de la blanchisserie locale….

Tout cela amenant une dégradation des conditions de travail, d’exercice et d’accueil pour toutes les catégories, médicales soignantes et non soignantes. Les patients et leur famille sont directement touchés par cette situation.

Personnel maltraité, patient en danger !!

C’est pour s’opposer à toutes ces attaques que les organisations syndicales du Vinatier appellent toutes et tous les agents à la grève et à la manifestation le mardi 10 octobre prochain, date choisie par le ministre pour la tenue d’un rendez-vous salarial.

OUI nous avons mille raisons d’être en grève et de manifester le 10 octobre !

 

Nous revendiquons :

  • L’augmentation de la valeur du point d’indice, son indexation sur l’inflation, le rattrapage de la perte depuis 2000 (16% !)
  • Le maintien du statut et comme dans le privé des garanties collectives. (Sécu, retraite…..)
  • L’abandon du projet d’augmentation de la CSG et du jour de carence
  • La stagiairisation de tous les contractuels
  • L’embauche massive de personnel pour répondre correctement aux besoins

 

Les syndicats CGT et FO refusent les ordonnances « Macron-Pénicaud » relatives au droit du travail qui ne manqueront pas d’impacter la Fonction Publique.

C’est pourquoi nous serons tous en grève et en manifestation
le 10 octobre, à 10h30 aux Brotteaux pour aller à la préfecture
Pour la défense des services publics, de ses agents et des usagers !!!
Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *