Assemblée Générale des personnels le 13 mars, à 14h30 au Bureau des entrées

Tous nos tracts témoignent d’une aggravation de nos conditions de travail, de soin et d’accueil des patients.

De moins en moins de personnels, un travail de plus en plus dur, de moins en moins de moyens, de plus en plus d’exigences de la direction… quelle que soit notre catégorie professionnelle, on en a marre !

De partout nous encourageons l’organisation de points de résistances. Le fait de témoigner des difficultés et des dégradations est un premier pas, le fait de s’organiser collectivement pour résister en est un second.  Toutes les catégories de personnels doivent se retrouver pour un bien commun : le service public de santé.

 Travaille et tais-toi / Lève-toi et bats-toi !

Stop aux 2,5 millions d’économies (9 millions en 5 ans) !

Stop aux suppressions de postes !

Stop aux fermetures et fusions !

Stop à la dégradation des conditions de travail !

Non au paiement par les patients d’un supplément pour les chambres individuelles !

 Il faut enfin des augmentations de salaire pour la reconnaissance de notre engagement professionnel !

Défendons la fonction publique et notre statut qui sont attaqués : hausse de la CSG, le jour de carence, le salaire au mérite, les licenciements autorisés dans la fonction publique hospitalière, les 120 000 suppressions de postes dans les fonctions publiques, les embauches de contractuels désormais la règle, etc…

 La politique de Macron poursuit et aggrave celle de ses prédécesseurs.

Tout peut changer si on se mobilise par millions pour gagner nos revendications, sur les emplois, contre la précarité, sur la retraite, pour une retraite à 60 ans pour toutes et tous, sur le salaire (300€ immédiatement) !

 C’est possible ! L’argent existe ! Si les exonérations patronales étaient supprimées la sécu serait excédentaire de 17,5 milliards ! Et on pourrait soigner et travailler correctement !

Rien que sur notre établissement, nous payons environs 9 millions d’annuités d’emprunts dont 3 millions par an au seul titre des intérêts. C’est un cadeau magistral fait aux banques. Sur l’ensemble du pays ce sont des milliards qui pourraient être redirigés vers les besoins de la population et pour financer les hôpitaux.

 Le 15 mars c’est tous les personnels de la santé, de l’action sociale et des EHPAD qui sont appelés à faire grève. Manifestation à 14h00 place Guichard.
Le 22 mars c’est toute la fonction publique, la SNCF et bien d’autres qui appellent déjà à la grève. Manifestation à 10h30 place Bellecour.

Ces deux dates sont dans un cadre intersyndical national. Il y aura la grève et des manifestations de partout en France.

Nous appelons à faire grève et à participer aux manifestations. Vous pouvez faire grève 1h, 2h, …, 8h. Seul le temps non fait est décompté.

 Grèves du 15 et 22 mars, j’y serai !

La CGT Vinatier

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *