PROJET de LOI MACRON “immigration-asile” UNITÉ pour son RETRAIT !

MANIFESTATION samedi 10 mars 14h30, place des Terreaux – Lyon – métro Hôtel de ville

Liberté de circulation ! Réfugié.e.s, migrant.e.s, vous êtes les bienvenu.e.s !

PROJET de LOI MACRON “immigration-asile”
UNITÉ pour son RETRAIT !

Des papiers, une école, un toit pour tous !
Respect des droits fondamentaux !

À Lyon :

⇨ Des mineurs isolés à la rue, des dizaines en attente d’une place au
lycée, des lycéens convoqués à la police de l’air et des frontières,
menacés d’expulsions… Et des enfants sans toit dans les écoles…
⇨ des demandeurs d’asile sans hébergement : deux mois d’attente
avant d’être reçus en préfecture ; les dublinés* pourchassés,
⇨ des centre d’accueil qui fonctionnent comme des centres de tri,
⇨ des familles vivant ici depuis 5 ans et plus menacées d’expulsion
(enfants scolarisés et parents détenteurs de propositions d’embauche)
⇨ des militants assignés au tribunal par la Métropole pour avoir
ouvert un immeuble non occupé afin de mettre à l’abri des sans toits.

À Lyon et dans toute la France, des initiatives et mobilisations se
multiplient contre ces violations des droits fondamentaux.

Le projet de loi Macron : “mettre fin au droit d’asile”

Ce projet présenté comme équilibré va en réalité, d’après le Syndicat
des avocats de France (SAF), “mettre fin au droit d’asile”:

⇨ Rendre l’asile impossible

Réduction de 120 à 90 jours du délai pour faire la demande à
compter de l’entrée sur le territoire ; réduction à 15 jours du délai
pour présenter un recours le rendant quasi-impossible ; suppression
de l’appel suspensif, recours aux moyens électroniques pour l’envoi
des convocations et décisions ; généralisation des audiences en
visioconférence…

⇨ Ficher, trier, expulser plus et plus vite

Prise d’empreintes et photos systématiques lors des vérifications de
situation ; élargissement des motifs d’assignations à résidence et de
rétention dont la durée passerait de 45 à 90 voire 135 jours ;
accentuation du “délit de solidarité”…

Ces mesures contre les étrangers participent de l’offensive du
gouvernement contre les acquis essentiels des travailleurs et de la
jeunesse. Il s’agit de créer des boucs émissaires pour diviser et
interdire les solidarités contre cette politique antisociale.

Retrait du projet Macron liberticide et xénophobe !

Liberté de circulation : des papiers pour toutes et tous !

Respect du droit d’asile ; abrogation des accords de Dublin* (obligeant les
migrant-e-s à demander l’asile dans leur 1er pays d’enregistrement)

Prise en charge par l’aide sociale à l’enfance de tous les jeunes mineurs
isolés ; droit à l’enseignement pour tous et toutes…

Collectif de soutien aux réfugiés et migrants Lyon-69 : ATTAC-Rhône, CGT Vinatier,
CGT-Éduc’Action Rhône, Union Départementale CGT, Union Départementale CNT, Collectif Agir
Migrants, Collectif Amphi Z, Collectif 69 Palestine, Coordination Urgence Migrants, Émancipation-
69, FSU 69, LDH Rhône, Lutte ouvrière, Migrations Minorités Sexuelles et de Genre, MRAP LYON
1-4, MRAP LYON 3-7-8, Planning Familial 69, RESF-69, Solidaires 69, Solidaires EtudiantEs, SUD
santé sociaux 69, UJFP Lyon, Alternative Libertaire, Coordination des Groupes Anarchistes-Lyon,
EELV 69, ENSEMBLE!, France Insoumise 69, L’insurgé, MJCF Rhône, Nouveau Parti
Anticapitaliste, Parti de Gauche 69, PCF, UPC…
Contact : collectifrefugie69@laposte.net

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *