être hospitalisé au Vinatier, c’est 30€ la nuit !

NON au paiement des chambres individuelles par les patient-e-s !

C’est officiel, la direction de l’hôpital du Vinatier (comme à St Egrève, Niort, Alone, St Cyr, …) va faire payer un supplément pour les chambres individuelles aux patient-e-s qui ont une mutuelle (toutes les chambres du nouvel hôpital sont des chambres seules).

 La CGT est fermement opposée à cette démarche. Les patient-e-s et leurs familles payent déjà la crise des hôpitaux avec la pénurie de lits, les CMP saturés, un accès aux soins de plus en plus mis à mal.

 Aujourd’hui la direction veut se faire de l’argent sur le dos des patient-e-s (1,1 millions € par an), elle n’a honte de rien ! Les mutuelles ce sont les patient-e-s qui les payent et ils-elles vont inévitablement voir leur cotisation augmenter (et nous toutes et tous aussi).

 La direction prévoit de faire envoyer un courrier par le bureau des entrées au domicile des patient-e-s, sans lui faire signer d’accord, et la facturation se mettra automatiquement en place. Cela s’appliquera même si les patient-e-s sont hospitalisé-e-s sous contrainte !

 Le seul recours qu’auront les patient-e-s sera de renvoyer un courrier à l’hôpital pour s’y opposer !

 La boite de pandore est ouverte ! Quelle sera la prochaine étape ? Certains Hôpitaux psychiatriques qui ont déjà mis en place le paiement des chambres individuelles (Niort, Alone, …) ont déjà ou vont désormais faire payer les consultations de psychiatre en CMP ! A Niort se sera 13,20€ la consultation si on est orienté par son médecin et 27,30€ si on vient de soi-même consulter ! Et au vinatier, c’est pour quand ?

 La CGT milite pour défendre une sécurité sociale qui doit pouvoir permettre à toute la population d’être soignée selon ses besoins et non ses moyens. Non l’hôpital n’est pas une entreprise !

La CGT se bat pour une sécurité sociale à 100 %, qui couvre chaque personne de la naissance à la mort, y compris les périodes de dépendance.

 L’hôpital public doit offrir les mêmes droits et conditions d’accès aux soins à toutes et tous. Avec de telles pratiques, c’est bien la notion du service publique qui est remise en cause et c’est une partie de l’hôpital qui sera financée par les mutuelles !

 La CGT Vinatier

 

Bron le 27 juin 2018

Imprimer cet article Télécharger cet article

2 réactions

  1. Bonjour,
    Non ce n’est pas légal, il y a des textes sur lesquels il faut s’appuyer :
    http://www.leciss.org/sites/default/files/51_Chambre%20particuliere_fiche%20CISS.pdf
    et un guide de facturation qui précise les règles suite aux abus constatés :
    https://www.fhf.fr/Finances-BDHF/divers-dossiers-ayant-des-incidences-financieres-et-budgetaires/Guide-pratique-de-facturation-des-prestations-pour-exigence-particuliere-du-patient-a-destination-des-etablissements-de-sante
    Un peu partout les luttes s’organisent, et ne demandent qu’à s’intensifier
    Bien fraternellement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *