Compte Rendu CGT du CTE du 11 décembre 2018, ALERTE!

 

 

Plan Global de Financement Pluriannuel (PGFP)

Le Plan de la direction c’est 10 millions d’économies sur 5 ans. Soit 2 millions par an !

 Il est hors de question d’accepter cela ! Les organisations syndicales ont toutes voté contre !

La direction nous explique que ces économies seraient dues à une erreur d’écriture de compte, des sommes auraient été inscrites dans un mauvais titre par l’ancienne direction… Comment cela est possible, alors que l’ARS valide nos comptes chaque année ? Nous n’allons certainement pas croire la direction avec son tour de passe-passe, les anciens comptes avaient été validés par l’ARS.

Ce n’est pas à nous de payer ! Ce n’est ni aux personnels, ni aux patient.e.s de payer ! 10 millions c’est au minimum 5 unités fermées et environs 250 postes supprimés !

Si la direction ne revient pas en arrière, la CGT prendra rapidement ses responsabilités !
Nous allons nous battre contre ce plan !
Nous appellerons à une Assemblée Générale dès la rentrée avec les syndicats qui le souhaitent.
Si nous voulons les bloquer, nous devons nous préparer à la grève reconductible !

 Pour info : les médecins en CME ont aussi dénoncé ce PGFP et ont voté contre !

 PREPARONS-NOUS A ENTRER EN RESISTANCE !

Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) psychiatrie santé mentale Rhône Métropole

La direction nous annonce la création d’un GCS entre le Vinatier, Saint Jean De Dieu et Saint-Cyr. Rien de bon à l’horizon. Le but des GCS est uniquement de faire des économies. Les GCS s’accompagnent toujours de fermetures, fusion de structures. L’objectif : pas de doublon…

Le meilleur exemple est bien le GCS blanchisserie qui a abouti à la fermeture de la blanchisserie sur l’hôpital et ces conséquences catastrophiques pour la gestion du linge.

Comme pour les Groupements Hospitaliers de Territoire, la CGT y est opposée.

Fermeture de l’AFTA 

La Direction veut fermer l’AFTA. La CGT s’est toujours battue pour l’existence des familles d’accueil sur l’établissement. Avec cette fermeture, ce sont encore des patient.e.s dénigré.e.s et des personnels de l’hôpital qui vont être licenciés. Car avec la fermeture de l’AFTA ce sont toutes les familles d’accueil qui vont se retrouver au chômage. Une famille d’accueil s’est d’ailleurs déjà fait licencier par la direction il y a un mois.

La CFDT et l’UNSA se sont abstenues, concrètement une abstention en CTE permet au dossier de passer et d’être validé par le CTE. Ces deux organisations syndicales ne se sont pas positionnées pour empêcher le licenciement de salarié.e.s. VOTE : contre : CGT, FO abstention : CFDT, UNSA

Projet de fermeture de l’HDJ personnes âgées du Quadrille

A la demande des équipes que nous soutenons dans leur lutte, La CGT avait déposé un préavis de grève pour dénoncer cette fermeture arbitraire. A l’occasion du CTE, les équipes du CMP et de l’HDJ personnes âgées du Quadrille, se sont mobilisées contre la fermeture de l’HDJ. Elles ont eu le soutien de nombreuses et nombreux collègues qui se sont joint.e.s à cette mobilisation.

 

312 529€, c’est le montant des économies réalisées par cette fermeture,c’est le prix à payer ! Voilà ce que valent les patient.e.s de l’HDJ pour personnes âgées du Quadrille pour la direction !

 

Cette fermeture a été décidée de manière autoritaire juste après un an d’ouverture, alors même que le quadrille est déjà issu d’une restructuration. La CGT dénonce également la façon dont a été informée l’équipe de cette fermeture. En effet, c’est le lendemain de l’anniversaire de la structures (où patient.e.s, familles, personnels étaient invité.e.s) que la direction du pôle a choisi d’annoncer la fermeture.

 

Ce sont 5 postes qui vont être supprimés. L’ouverture d’un CATTP (qui n’aura été ni pensé, ni réfléchi par les équipes) pour quelques heures par jour et en sous-effectif ne va pas remplacer la qualité, ni la continuité des prises en charges qu’offrent un hôpital de jour.

Non la psychiatrie ne peut pas se réduire à une « usine à soins » ! Comme pour l’AFTA, ce qui fait sa richesse c’est l’éventail des possibilités de soins qui sont offertes à la population pour correspondre au mieux aux besoins de chacun.e.  Chaque patient.e est unique et on ne peut pas caser tout le monde dans un même moule.

 

Suite à l’ intervention des équipes, toutes les organisations syndicales ont voté contre la fermeture.

Les équipes du Quadrille ont décidé de se remettre en grève le 21 décembre pour intervenir au conseil de surveillance.

La CGT a déposé un préavis de grève de 24 h pour l’ensemble des personnels de l’établissement. Nous appelons tou.te.s les salarié.e.s à venir soutenir nos collègues mobilisé.e.s.  

RDV le 21 décembre à 14h30 devant le bureau des entrées pour ensuite intervenir au Conseil de Surveillance ! Défendons la psychiatrie publique, le secteur et l’accès aux soins !

Ps : nous rappelons qu’à ce jour l’HDJ Frida Kahlo de Vaulx-en-Velin est toujours fermé, alors qu’aucune instance n’est informée de cette fermeture

Note sur le temps de travail

Voici la motion votée par le CTE contre la tentative d’imposer le forfait jour aux socio-éducatifs, administratifs et logistiques, psychologues :

Les organisations syndicales réunies au CTE du 11 décembre 2018 , demandent le retrait de la note de service sur le temps de travail 2019 du paragraphe suivant qui est manifestement illégal :  « Les personnels percevant une indemnité forfaitaire pour travaux supplémentaire (I.F.T.S) et les personnels au décompte journalier de leur temps de travail tels que listé par l’arrêté du 24 avril 2002 (cades paramédicaux, socio-éducatifs, administratifs et logistiques, psychologues,…) ne décomptent pas d’heures à récupérer. »

Les AMA, ADCH et psychologues ne sont pas des personnels d’encadrement. Les agents appartenant aux corps des adjoints des cadres hospitaliers ou des assistants médico-administratifs peuvent cumuler l’IFTS avec les indemnités horaires pour travaux supplémentaires (IHTS)

Enfin, nous rappelons que la législation stipule que :« les personnels exerçant des fonctions d’encadrement définies par arrêté peuvent choisir annuellement entre un régime de décompte horaire et un régime de décompte en jours de leur durée de travail.  Dans ce dernier cas, ils bénéficient de 20 jours de réduction du temps de travail ».

Vote pour à l’unanimité CGT, FO et CFDT. La direction a fait machine arrière !

Nous avons aussi demandé l’ouverture de négociation sur le temps de travail à la direction. Cela fait plusieurs années que la direction remet en cause les acquis que nous avions obtenus sur l’établissement : pose de congés jusqu’au 15 janvier, journées de formations basées sur le temps de travail journalier des agents (7h40, 8h00, 9h00), récupération d’heures pour les transports sanitaires, horaires aménagés, récupe de repos-RTT-CA à la demande des agents et non imposés par la hiérarchie les dimanches, ASD à la journée en service d’entrée au pôle EST compté en 7h40 et non 8h (ils n’ont plus aucun droit à RC)…

Plus que jamais se sont les sous effectifs qui désorganisent nos services, la direction veut des agents corvéables à merci pour boucher les trous qu’elle a elle-même créés en supprimant des postes !

Et la direction prévoit en plus un plan de 10 millions d’économies ! C’est un scandale !

Réorganisation de trames et organisation du SMAUP

Depuis la création du SMAUP nous demandions que tous les personnels, y compris les AHS et ASD, soient affectés par unité. C’est enfin le cas.

L’encadrement du SMAUP est venu nous présenté le projet de nouvelle organisation, ce dernier comprenant plusieurs points, nous avons demandé des votes distincts (UPRM, UHCD, UHTCD et ASH) pour ne pénaliser personne :

  • UPRM: Mise en place d’un poste décalé IDE en 9h-21h pour réguler au mieux les consultation de début de nuit (consensus des équipes jour/nuit suite à la grève et l’obtention d’un 5éme poste de jour).

VOTE: pour : CGT , CFDT, UNSA contre : FO

  • UHCD: Mise en place d’un poste ASD dédié au transport en 9h-21h, ceci entrainant un changement de trame pour les ASD de tous le pôle et une perte de dimanche important pour les ASD de l’UHCD, ceci n’est donc pas acceptable, la perte financière est trop importante !

VOTE: contre : CGT, FO Pour : CFDT, UNSA

  • ASH: Nouveau horaire ASH en 13h-21h, demande de l’équipe et revendication de la grève pour lequel l’équipe à continuer à se battre.

VOTE: pour : unanimité

  • UHTCD : Nouvelle trame pour les équipes de l’UHTCD permettant de rééquilibrer les trames, l’équipe reste septique et craint une accumulation de fatigue.

VOTE: contre : CGT, FO Pour : CFDT, UNSA

Nous rappelons à la direction que la création d’un poste de nuit sur l’UPRM reste une des demandes des équipes et que nous continuerons à les soutenir dans ce sens.

Astreintes ambulanciers

La direction propose un nouveau protocole d’astreinte pour les ambulanciers leurs permettant de faire des astreintes à domicile, le délai d’intervention étant fixé à 20 minutes comme pour toutes les autres astreintes de l’hôpital.

Le nouveau protocole d’astreinte a été validé par la majorité des ambulanciers. Nous sommes là pour défendre les agents mais aussi les écouter et respecter leur choix, nous le rappelons.

Nous avons voté contre L’allongement du délai d’intervention, demandé par FO, dans l’intérêt des ambulanciers car nous savons pertinemment que sur le long terme ils seront pénalisés : l’ambulancier sur site sera appelé beaucoup plus souvent que celui à domicile, qui sera pénalisé et perdra financièrement. Nous avons donc défendu l’équité entre toutes et tous.

Nous pensons aussi que cela peut mettre en danger une organisation qui fonctionne bien, pour tout l’hôpital et pas seulement pour l’UPRM. Nous avons besoin d’un service d’astreinte efficace et qui soit réactif rapidement.

Nous avons aussi demandé et obtenu le maintien du logement d’astreinte mise à disposition des ambulanciers, quel que soit leur lieu de résidence, car pour nous, avec la mise en place des astreintes à domicile, il y avait un véritable risque de suppression de cet acquis !

L’argument, très clairement sorti de son contexte, sur les mutations de l’UPRM, ne venait que contredire un propos de FO qui affirmait que l’urgence n’existe pas en psychiatrie, ce n’était en aucun cas une prise de position pour un service plutôt qu’un autre !

Les comptes rendus de CTE, n’étant pas pour nous un outil de règlement de compte entre syndicat, nous ne rentrerons pas dans ce jeu, et nous continuerons de nous efforcer dans les 4 années à venir de vous rapporter au mieux les débats du CTE comme nous l’avons toujours fait.

Vote : Pour unanimité

Service reprographie

La direction veut mutualiser le service reprographie et le magasin général. Quid des métiers et des savoir faires de chacun. Le service reprographie ne serait plus qu’ouvert à la demi-journée.

Nous rappelons que notre hôpital dispose d’un imprimeur, c’est un atout. Le service reprographie devrait rester un service à part entière. La direction propose également la formation d’un autre agent pour permettre le maintien de la reprographie en cas d’absence de l’imprimeur, nous sommes pour cette proposition mais contre la mutualisation et la diminution des temps d’ouverture.

Pour rattraper ce manque, la direction voudrait faire imprimer un maximum de documents par les services. Quelle perte de temps pour les personnels des unités qui vont se retrouver à faire des impressions au lieu de leur métier ! Et en plus la direction voudrait faire payer les pôles!

Vote contre : CGT, FO                       Abstention : CFDT

Plan de formation 2019

Cette année la direction n’a pas tenté de supprimer les remises à niveau pour les ASH. C’est une bonne chose. Nous resterons très vigilants pour l’accès aux formations professionnelles

Vote : pour unanimité

La CGT Vinatier

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.