Assemblée générale le 21 juillet à 14h30 contre la mise en place des couchettes dans les unités du Vinatier

La CGT est contre la décision n°2016-10 du directeur qui va imposer des couchettes dans les services à partir du 1er août

Depuis le début, nous demandons la réouverture des 40 lits fermés en 2013. La réponse du directeur est toujours la même, ça n’a rien à voir avec la surcharge des urgences.

Sa décision a au moins le mérite d’apporter la preuve que nous avons raison sur le manque de lits et que nous avons encore raison d’être contre son projet de fermeture d’une autre unité cette année.

Qu’ils le disent ouvertement ou pas, beaucoup de personnes semblent penser comme nous et nous désirons construire un front du refus.

C’est pourquoi nous confirmons notre proposition d’une assemblée générale ouverte à toutes et tous pour échanger, débattre et nous organiser face à cette désorganisation des prises en charge qu’il veut nous imposer.

Dans un article de presse le directeur se ventait de mettre en place la psychiatrie du 21ème siècle au Vinatier. Pour nous, accueillir des patients sur des couchettes dans les unités est une régression inadmissible. C’est la mise en danger et la précarisation des patients et des équipes de soin. Nous n’avons décidément pas la même vision du progrès.

Nous donnons rendez-vous à toutes celles et ceux qui le désirent le jeudi 21 juillet de 14h30 à 16h30 au local de la CGT. Vous pouvez vous libérer car nous avons déposé deux heures d’informations syndicales

 

Bron, le 18 juillet 2016

Imprimer cet article Télécharger cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.